JE : Les Outre-mer français : relations à l’Etat et politiques publiques


Lundi 24 juin 2019
9h à 16h
Bâtiment Olympe de Gouges
Université Paris Diderot

Organisée conjointement par le CESSMA et le SeDyL, cette journée d’études vise d’abord à mettre en contact des chercheur.e.s en sciences humaines et sociales travaillant sur les Outre-mer français. L’objectif est donc de susciter une réflexion collective susceptible d’être prolongée par des travaux communs (journées d’études, colloques, réseaux et/ou projets de recherche, publications), et d’être soutenue par la Fédération F3S.

Il s’agit pour cette journée d’études d’entamer une discussion sur les relations que les territoires des Outre-mer et leurs populations ont à l’Etat, par le prisme de l’analyse des politiques publiques mises en œuvre et de leurs réceptions par les sociétés ultramarines. La réflexion, menée à partir de travaux de terrains pouvant relever de l’ensemble des disciplines des sciences humaines et sociales, fera une large place à l’étude des divers acteurs participant de l’élaboration et de l’application des politiques publiques dans les Outre-mers.

La volonté de croiser les perspectives disciplinaires répond donc ici à un projet de réflexion globale sur la notion d’Outre-mer. Au-delà de cette catégorisation, les espaces ultramarins français sont-ils liés par des expériences communes dans leurs relations à l’Etat ? Quels rapports entretiennent les sociétés ultramarines avec les politiques mises en œuvre par l’Etat ? Comment l’Etat perçoit-il les Outre-mer et comment reformule-t-il régulièrement sa relation avec ces territoires et leurs populations ? Quels sont les principes qui guident l’élaboration des politiques publiques qu’il y engage ? Les Outre-mer, tant dans leurs tensions internes que dans leurs relations à l’Etat, sont en effet des lieux d’observation privilégiés de l’articulation et/ou de l’emboîtement des enjeux nationaux et locaux dans la conception, l’application et la réception des politiques publiques. Les espaces et les sociétés ultramarines constituent dès lors des points de vue à partir desquels analyser la conception que l’Etat français a de son territoire national et de la nation en général, et interroger le rôle que jouent les acteurs locaux dans cette réflexion.

Lieu  : Salle 870, 8ème étage
Université de Paris, bâtiment Olympe de Gouges, Place Paul Ricœur, 75013 Paris
Métro : Bibliothèque François Mitterrand
Important : prévoir une pièce d’identité à présenter à l’entrée de
l’Université

Programme

9.00 Ouverture

Isabelle LÉGLISE (IRD, SeDyL), Didier NATIVEL (Université de Paris, CESSMA)

Sarah MOHAMED-GAILLARD (Inalco, CESSMA), Valelia MUNI TOKE (IRD, SeDyL)

9.30 Formulations des politiques de l’Etat

Sylvain MARY (Université Cergy-Pontoise, composante ESPE, UMR Sirice) : Adapter le service militaire à l’Outre-mer : origines et enjeux d’une politique publique

Loreley FRANCHINA, Jean-François HUMBLOT et Laurence POURCHEZ (Inalco, CESSMA) : Les politiques de santé de l’Etat français à La Réunion et à Mayotte

Isabelle LÉGLISE (CNRS, SeDyL) : Politiques linguistiques et éducatives en Guyane : des décisions publiques aux pratiques en classe

10.30 Discussion

10.45 Pause

11.00 Enjeux de gouvernance dans le Pacifique

Sabine LAVOREL (Université Grenoble-Alpes) : Enjeux autour des politiques de lutte contre le changement climatique dans les territoires français océaniens

Sarah MOHAMED-GAILLARD (Inalco, CESSMA) : De Nouméa à l’Indopacifique : une réévaluation de la politique de la France dans le Pacifique ?

Pierre-Yves LE MEUR (IRD, GRED) & Valelia MUNI TOKE (IRD, SeDyL) : L’ère du soupçon : État, rois et mine sous-marine à Wallis et Futuna

12.15 Discussion

12.30 Repas

13.30 Réceptions et adaptations ultramarines des politiques publiques

Mamaye IDRISS (Université de Paris 7, CESSMA) : Des chatouilleuses aux Femmes Leaders : la transmission d’un répertoire d’action féminin à Mayotte XXe-XXIe siècle

Elise LEMERCIER & Elise PALOMARES (Université de Rouen, DySoLa) : Etudier les rapports ordinaires à la normalisation de l’action publique à Mayotte

Audrey CÉLESTINE (Université de Lille, CERAPS) : Vers une sociologie politique des « Outre-mer »

14.30 Discussion

14.45 Pause

15.00-16.00 Discussion générale et perspectives de recherche


Documents joints

AFFICHE 24 JUIN
AFFICHE 24 JUIN