HERODOTE : L’Asie du Sud-Est


1er trimestre 2020, n°176, 235 pages

Coordonné par Nathalie Fau, et Benoit de Tréglodé.

L’Asie du Sud-Est étant au programme de l’agrégation de géographie de 2020, Hérodote, revue de géographie et de géopolitique, y consacre ce numéro, sur une proposition de Benoît de Tréglodé, politologue, et de Nathalie Fau, géographe, qui l’ont aussi pensé et dirigé. L’approche géographique et géopolitique est particulièrement adaptée à l’étude de cette région. En effet, pour l’analyser correctement, il est indispensable de prendre en compte ses caractéristiques géographiques exceptionnelles : 4 500 000 km2, 650 millions d’habitants, des étendues marines plus vastes que les terres émergées, elles-mêmes constituées d’une succession de péninsules, de détroits, d’archipels parsemés de milliers d’îles et d’îlots, le tout étant divisé en État péninsule (la Malaisie), en États archipels (les Philippines et l’Indonésie) ou encore en État insulaire (Singapour). Ce vaste espace relève aussi d’une analyse géopolitique singulière car, situé entre deux océans, Pacifique et Indien, il joue un rôle central dans la circulation maritime mondiale tant sur le plan géostratégique qu’économique. En outre, il est d’une extrême diversité : diversité linguistique – cinq familles de langues, comparées à une seule en Europe –, diversité religieuse – musulmans, chrétiens, bouddhistes – et enfin espace où les complémentarités, les relations et bien évidemment les rivalités sont très anciennes. De quoi fournir un terrain d’études riche et passionnant, au cœur des enjeux et défis contemporains.

Pour en savoir plus : https://www.herodote.org/spip.php?r...