RAULT CHODANKAR Yves-Marie - CESSMA - Centre d’études en sciences sociales sur les mondes africains, américains et asiatiques

RAULT CHODANKAR Yves-Marie


Discipline : Géographie du développement
Contact : yves.marie.rault@gmail.com


Sujet de thèse

- Réseaux, ressources et stratégies des petites entreprises pharmaceutiques indiennes
- Networks, resources and strategies of small Indian pharmaceutical enterprises

Directeur : Prof. Philippe CADENE (CESSMA - Université Paris 7 Diderot) Co-directrice : Prof. Isabelle Milbert (Graduate Institute, Geneva)

Publications

- CADENE, P. & RAULT, Y. M. (to be published in 2019). Les corridors industriels en Inde : entre stratégies de développement régional et libéralisation du capital productif. EchoGéo, 49
- RAULT, Y. M. & MATHEW, S. (to be published). Startup ecosystem of whom ? Economic and Political Weekly
- RAULT, Y. M., MATHEW, S., & CEBEILLAC, A. (2018). The commercialisation of shopping malls in India : from « creating » to « meeting » demand. Bulletin de l’Association de géographes français, 1, 61-78.
- RAULT, Y. M. (2017). Classes moyennes et construction d’une modernité indienne. Le cas des « shopping malls » à Delhi. Bulletin de l’Association de géographes français, 1, 77-94.
- CEBEILLAC, A. & RAULT, Y. M. (2016). Contribution of geotagged Twitter data in the study of a social group’s activity space. The case of the upper middle class in Delhi, India. Netcom. Réseaux, communication et territoires, (30-3/4), 231-248.
- RAULT, Y. M. (2015). Le lent développement de la grande distribution en Inde, in P. Cadène et B. Dumortier (éd.), L’Inde : une géographie, Paris, Armand Colin, 369-375

Communications

- RAULT, Y. M, (16.04.2019). Social embeddedness and entrepreneurship : concepts, issues, and research avenues. Workshop : Globalisation and circulation of entrepreneurial models in Europe and Asia
- RAULT, Y.M, (12.02.2019). Encastrement social et entrepreneuriat : mise en relation des concepts et recherches actuelles. Séminaire Labex : Circulation des modèles et hétérogénéité des développements. Paris Diderot
- RAULT, Y.M, (16.10.2018). The pharmaceutical capital of India : SMEs and Global South markets. Workshop : Entrepreneurship, Poverty Reduction and Marginalized Sections : Learning from Cross-Country Experience. Tata Institute of Social Sciences, Mumbai
- RAULT, Y. M. & MATHEW, S. (16.10.2018). The Indian startup ecosystem. Innovative social reproduction ? Workshop : Entrepreneurship, Poverty Reduction and Marginalized Sections : Learning from Cross-Country Experience. Tata Institute of Social Sciences, Mumbai
- RAULT, Y. M. (26.07.2018). The socio-spatial structures of India-South production networks. 6th Global Conference of Economic Geography. Köln University
- RAULT, Y. M. (31.05.2018). Subversion et reproduction. L’entrepreneuriat dans l’industrie pharmaceutique à Mumbai et Ahmedabad. Labex Dynamite Workshop. Paris Diderot
- RAULT, Y. M. (28.06.2017). Negotiating corporate growth in Gujarat, India. 6th French Network for Asian Studies International Conference (FNASIC). Sciences Po, Paris
- RAULT, Y. M. (10.06.2017). Les « shopping malls » à Delhi : diversité sociale des utilisateurs, diversité des pratiques individuelles, Workshop of the Association de Géographes Français : Commerce (s) et loisirs. Institut de Géographie, Paris
- RAULT, Y. M. (30.01.2017). Dynamiques du capital en Inde urbaine. La création d’entreprises pharmaceutiques à Ahmedabad et à Mumbai. CESSMA Doctoral Workshop. Paris Diderot
- RAULT, Y. M. & CEBEILLAC, A. (11.08.2016). Analyser les espaces de vie : quelle complémentarité de l’étude ethnographique et des données Twitter ? Exemple des espaces de vie des couches supérieures à Delhi. 15th IFSTTAR workshop “Mobilities and Digital (r)evolutions”, Champs-sur-Marne
- RAULT, Y. M. (23.01.2016). Les « shopping malls », espaces de construction des classes moyennes indiennes, Workshop of the Association de Géographes Français : L’émergence de l’Inde. Institut de Géographie, Paris
- RAULT, Y. M. & CEBEILLAC, A. (31.03.2016). Who are the Indian luxury shoppers ? Contribution of geotagged Twitter data in the study of high-income groups. 18th AJEI Workshop. Institut Français de Pondicherry. Pondicherry, India
- RAULT, Y. M. (16.05.2016). Le créateur d’entreprise indien : individu ou groupe social ? Sorbonne Paris Cité Doctoral Workshop, INALCO, Paris
- RAULT, Y. M. (01.10.2015). Inclusive education as a stimulus for entrepreneurship : the case of India. Asia-Europe Foundation summit on entrepreneurship and youth employment, Luxemburg

Résumé de thèse

L’industrie pharmaceutique indienne emploie près de 1 million de travailleurs, un nombre qui grandit chaque année, mais qui représente toutefois une part relativement modeste d’une population dépassant 1 milliard 300 millions d’habitants. Si le développement de l’industrie pharmaceutique indienne est un enjeu pour l’emploi et pour l’économie, c’est aussi un enjeu de santé. Avec un coût de fabrication moyen environ 50% inférieur à celui des Etats-Unis et de l’Europe, les génériques indiens présentent une opportunité sanitaire pour les 2 milliards de personnes n’ayant toujours pas un accès suffisant aux médicaments les plus basiques, y compris dans les pays à revenu élevé. En 2016, les médicaments produits en Inde représentent 31% des importations des pays les moins avancés et 22% des dépenses pharmaceutiques des habitants des Etats-Unis. Ces chiffres font de l’Inde le 11ème exportateur mondial en valeur, devant la Chine, qui vend presque deux fois moins que l’Inde sur ses marchés extérieurs. En fait, le pays produit plus de médicaments qu’il n’en consomme depuis le début des années 1980. Le chiffre d’affaire pharmaceutique de l’Inde augmente de 10% chaque année depuis la fin des années 1990, plus vite que la croissance annuelle de son PIB qui environne les 7%. Cette thèse voudrait analyser ce phénomène ce développement de l’industrie pharmaceutique en Inde en s’intéressant aux manières dont les micro, petites et moyennes entreprises indiennes, ces organisations ordinaires par leur nombre et leurs modes de fonctionnement, construisent des stratégies et s’appuient sur des ressources spécifiques pour améliorer leurs positions dans un champ économique mondial qui leur est structurellement défavorable.

Thesis summary

The Indian pharmaceutical industry employs nearly 1 million workers, a number that grows every year, but which, however, represents a relatively small share of a population of more than 1,300 million. If the development of the Indian pharmaceutical industry is important for employment and the economy, it is also a health issue. With an average manufacturing cost about 50% lower than that of the United States and Europe, Indian generics present a health opportunity for the 2 billion people who still do not have sufficient access to the most basic drugs, including in high-income countries. In 2016, medicines produced in India reached 31% of the imports of the least developed countries and 22% of the pharmaceutical expenses of the inhabitants of the United States. These figures make India the world’s 11th largest exporter by value, ahead of China, which sells almost half as much as India on its foreign markets. In fact, the country produces more drugs than needed for domestic purposes since the early 1980s. India’s pharmaceutical turnover has increased by 10% each year since the late 1990s, faster than the annual GDP growth of around 7%. This thesis will analyse this development of the pharmaceutical industry in India by looking at the ways in which Indian micro, small and medium-sized enterprises, these ordinary organisations by their number and their modes of operation, build strategies and rely on specific resources to improve their positions in a global economic field that is structurally unfavourable to them.