Les axes thématiques


par  CESSMA

Axe thématique n°1 : « S’approprier, contester, lutter : spatialité, domination, violence »

Cet axe entend étudier les mobilisations politiques, qu’elles émanent d’Etats, de groupes conventionnels ou non-conventionnels, ou bien d’individus.

par  CESSMA

Axe thématique n°2 : « Villes du Sud : pouvoir, pratiques citadines et devenir métropolitain »

Les travaux menés dans cet axe s’inscrivent dans le champ interdisciplinaire des études urbaines. Ils visent à enrichir certains des débats qui animent ce champ en les abordant à partir de terrains situés dans les Suds et en mettant en perspective des dynamiques urbaines depuis le XIXe siècle jusqu’au moment contemporain. Deux processus sont au cœur du projet : la métropolisation et la mise en norme des espaces urbains et des pratiques socio-spatiales.

par  CESSMA

Axe thématique n°3 : « Axe Mutations du travail, solidarités, genre et financiarisation »

Ce programme de recherche se décline en trois volets consacrés aux diversifications du travail, aux formes de financiarisation et de protection, et aux mobilisations fondées sur la production des sexes et du genre qui les traversent. Les articulations entre ces trois ordres de phénomènes construisent la problématique de l’axe. La perspective est pluridisciplinaire : anthropologues, sociologues, économistes, historiens, démographes et politistes alimentent la problématique commune.

par  CESSMA

Axe thématique n°4 : « Savoirs : Acteurs, Pouvoirs, Territoires »

Les savoirs sont ici abordés dans toute la variété de leurs acceptions : élaborés, spontanés ou intuitifs ; produits par des acteurs individuels ou collectifs, en position institutionnelle ou plus informelle ; utilisés à des fins idéologiques.